MONEL

MONEL

1241 vues

Il a pour habitude d'écrire des contes, des textes.... Mais cette fois ci que l'artiste à décider de s'essayer au chant; AWOU lui a réussit.

 

Au départ il écrivait des contes, des textes pour s’amuser et semer la joie dans le cœur de ses ami(e)s. Chose qu’il a continué même au cours secondaire. Monel a compris alors qu’il pouvait faire davantage que d’écrire des contes. Il commence par écrire des chants ; amateur au début : ce dernier du nom de AWOU le révèlera au grand public.

A bientôt 25 ans, et père d’une petite fille de 04 ans ; Monel est un passionné de l’audiovisuel et du cinéma. Pour preuves, il a lui-même fait le montage du clip AWOU. Il envisage également une grande carrière dans la musique tout en restant original et inventif. 

 AWOU DANCE, déjà plus de mille vues sur Youtube et en tête des téléchargements sur URBENHITS.

Bienvenue à toutes et tous sur ce nouveau numéro de Focus. On se met tous en mode AWOU avec Monel.

Urbenhits : Bonjour Monel, merci d’avoir accepté notre invitation.

Et si tu te présentais au public

Monel : Bonjour à tous, moi c’est Monel Sagbo à l’état civil, et Monel comme nom d’artiste.

Urbenhits : Monel fait quoi d’autres à part la musique ?

Monel :  A part la musique, j’ai mon studio dans lequel j’enregistre les artistes. Je fais aussi de l’infographie, le cadrage et le montage.

Urbenhits : Qu’est-ce qui t’as poussé vers la musique ?

Monel : Déjà à partir du premier cycle au secondaire, j’imaginais des textes que j’écrivais ; des contes que j’écrivais…. Avec le temps j’ai décidé un texte chant. Ce n’est plus les contes et j’ai eu à poser la voix dans un studio chez un ami. C’était vraiment amateur ; mais j’ai pu faire quelques scènes, des interprétations dans des collèges. Et j’ai décidé de poursuivre dans le même sens.

Urbenhits : Quels sont ces artistes qui t’influencent ?

Monel : je dirai Christophe Maé que j’écoute beaucoup, et Angélique kidjo que j’apprécie aussi énormément. C’est eux que j’écoutais le plus souvent.

Urbenhits : Monel à quel âge ?

Monel : j’aurai 25 ans en Décembre prochain

Urbenhits : Quelle est ta situation matrimoniale ?

Monel : (vous-même vous saviez ce qu’il en est des relations aujourd’hui) Mais j’ai une femme dans ma vie et j’ai aussi une petite fille de 4 ans et qui me ressemble beaucoup aussi (Rires)

Urbenhits : Parle nous de Awou ! 

Monel : D’entrée, je dirai que Awou : c’est pas véritablement mon style. Je suis plutôt RN&B, love… Alors Awou a une belle histoire. J’étais tranquille chez moi quand un ami du nom de Christal ; mon beatmaker est venue et me dis « …tiens Monel j’ai un instrumental sur lequel je compte posé un truc…. Je te fais écouter…. ». Quand il m’a fait écouter l’instrumental : le premier mot que j’ai eu à prononcer fût ‘’ AWOU ‘’. 

Il n’était pas d’accord avec moi, je l’ai convaincu parce que selon moi l’instrumental est bien dansant et tout. Finalement il a accepté et j’ai pu posé ma voix sur l’instrumental  et voilà le résultat.  Quand j’ai eu l’instrumental, j’ai voulu en faire un concept ; et j’en ai profité pour donner un message au public.

Urbenhits :  Est-ce que des personnes t’en veulent pour ce son ? les filles surtout ! !

Monel : Non personne ne m’en veut pour le thème développé. Mais je dois avouer que les filles se voient beaucoup plus dans le message. Moi dans mon texte ; j’ai juste mentionné « Gbétô » ( en référence à l’Homme en langue fon). Donc ça m’étonne que certaines personnes en l’occurrence les filles s’identifient dans mon message.

Urbenhits : Quels sont tes projets  pour mieux faire écouter AWOU et valoriser le concept ?

Monel : je pense faire des concerts, et aussi me rapprocher de certaines stations de radiodiffusion qui n’ont pas encore le concept AWOU ; que ce soit au Bénin ou dans la sous-région afin d’exporter encore davantage le son et aussi d’autres sons de moi.

Urbenhits : Un nouveau son à l’image de Awou ?

Monel : çà ne manquera pas. Même si c’est pas trop mon style au début ; mais j’ai pas le choix : AWOU c’est un concept, un son bien dansant qui véhicule un message conscient. Les fans en veulent encore plus donc j’ai pas le choix. J’y pense véritablement.

Urbenhits : D’autres projets en vue ; des remix ?

Monel : je pense à des featuring, avec des artistes béninois et étrangers. Comme BlaazFanicko , Ella Martins et le CCC qui soutiennent vraiment  le mouvement. Ils sont aussi pleins ses jeunes talents de l’underground qui me soutiennent. A l’étranger, j’ai aussi des contacts qui s’établissent pour pouvoir réaliser de bons et grands featuring.

Aussi je pense à la sortie de mon album. Je ne pourrai pas dire une date vue que c’est un grand projet.

… dans la suite de l’interview, Monel nous a fait quelques pas de dance du son AWOU

Urbenhits : Quel est ton mot de la fin ?

Monel : Un grand merci à l’équipe Urbenhits pour l’interview. Aussi je rends hommage à  tous ces fans qui m’écrivent, m’appellent pour me soutenir. Je promets encore du meilleur et rien que du lourd pour la suite. Merci à vous de rester AWOU !!!

Urbenhits : Merci Monel

Par Romaric Z, Rolande T et Khaled S.

L’intégralité de l’interview  en vidéo

 

top 10 urbenhits 10-2019
facebook