Zeynab Habib : une Diva de la Musique Béninoise…

Zeynab Habib : une Diva de la Musique Béninoise…

798 vues

Beauté, volonté, intelligence, dynamisme, élégance ne sont là que quelques adjectifs pour la qualifier.


Elle c’est Oloukèmi Zeynab Abibou, artiste, chanteuse, auteur et compositeur, née le 25 septembre 1975 à Abidjan en Côte d’Ivoire et plus connu du public béninois et autres sous le nom de Zeynab Habib. Jeune dame de 45 ans, on ne saurait dire si cette belle femme doit sa beauté à son prénom Zeynab, qui veut dire selon certaines sources « la reine de beauté ». Quoi qu’il en soit, sa beauté ne s’incarne pas que physiquement, elle s’incarne aussi par sa voix, grâce à laquelle elle commence une carrière musicale en 1995 après avoir été remarqué par le groupe Super Quartz.

Comme on le dit, la musique unit des peuples et détruit les barrières linguistiques, car la plupart de cette jeune génération était surement encore enfants quand elle dansait néanmoins au rythme des sons se trouvant sur le 1er album que l’artiste sort en 2002. Cet album intitulé « Intori » qui veut dire Parce que ou Pourquoi en Yoruba est composé de 14 morceaux et a été nominée au Kora Awards dans la catégorie Meilleur Espoir Féminin. Le travail acharné et l’application de l’artiste ont donné naissance à son 2e album intitulé « D'un endroit à l'autre » qu’elle sort en 2004. Le projet contenant également 14 titres, elle collabore avec la star congolaise de la chanson Lokua Kanza. Le morceau « Enfant » se trouvant sur le projet est nominé quelques mois après être sorti dans deux catégories aux Kora Awards à Durban en Afrique du Sud, Meilleur clip vidéo et Meilleure artiste de l'Afrique de l'Ouest en 2005. Elle sort en 2011 son 3e album intitulé « Olukémi », qui comporte 16 titres. Nous avions eu l’opportunité et la joie d’esquiver des pas de danses sur des sons comme « Bébé Yi Ga », « Ayé lé », « Chacun à sa chance », « Pour son amour » pour ne citer que ceux-là.


Comme nous l’avons dit en début d’article, la volonté dont elle fait preuve reste un des traits de son caractère, qui porte ses fruits et en 2007, elle devient ambassadrice national de l’Unicef, pour le Bénin. Cette activité annexe ne l’a pas empêché d’effectuer en avril 2016 ce qu’on pourrait littéralement traduire en anglais « un back up » avec son single « I No Go Die ». Ce retour n’a pas été du tout désagréable, car ce titre avec son approche assez originale et ludique, a connu un certain succès. Il a été classé numéro 1 des ventes Itunes dans plusieurs pays Africains et numéro 1 deux semaines successives du Hit 30 Africa sur la radio Africa numéro 1. Après avoir trouvé son « Chéri » titre de l’un de ses morceaux sortis en 2016 avec le nigérian Jim West, dans lequel elle avoue à ce dernier que malgré les problèmes et les disputes, qu’il demeure son aimant, son amant et son « Complément » pour la Vie. Le single Mon Complément est le fruit de sa nouvelle relation musicale avec Boss Playa. Malgré les tempêtes depuis 2016 jusqu’en 2018, cette belle romance avec son « chéri » (titre d’un de ses singles) se solde logiquement par un beau mariage. « Je Me Marie » est le dernier titre en date de Zeynab dont l’audio est sorti en septembre 2019. Ce son est dédié à tous ceux qui s’aiment : futurs mariés, mariés, homme ou femme.


D’un autre côté, Elle est également connue pour sa capacité d’adaptation et de collaboration avec la jeune génération. C’est ce qui a d’ailleurs valu en 2010 un featuring avec Promzy sur le titre « Want u mine » un autre avec Billy Billy avec le morceau « Les médisants ». En 2014, ce fut le tour de Ramou avec la chanson « Forever ». En 2016, avec Jim West sur « Chéri » et un autre avec BSYD en 2017 sur le single de l’artiste intitulé « Alobam ». Cependant, sa dernière collaboration en date est avec le jeune artiste Tiboy Shalla, et est sorti il y a quelques semaines. Le fruit de cette collaboration est baptisé « FOULOUMI » et est disponible depuis le 15 janvier 2020. Quoi qu’il en soit, nous souhaitons le meilleur à notre diva de qui on retient finalement que « le talent et la détermination dans le travail restent les meilleurs Alliés. » et On n’espère pourquoi pas avoir qui sait un nouvel album pour cette année.

Célia Folarin

facebook