TOP 5 des Artistes béninoises qui font la fierté du BÉNIN

TOP 5 des Artistes béninoises qui font la fierté du BÉNIN

416 vues

La place de la femme a été pendant longtemps et est toujours l’objet de plusieurs débats dans notre société soi-disant moderne.


Si les standards anciens défendent mordicus que la femme n’a de valeur que dans le foyer, aujourd’hui, le rôle des femmes dans la société n'est plus le même qu’auparavant. La musique semble être également une arme par laquelle se révèle le talent de plusieurs d’entre elles. Voici un top cinq d’artistes qui par leur professionnalisme, la qualité et le degré de diffusion de leur musique font la fierté du Bénin.                          
5. Zeynab Habib
Certains pourraient peut-être froncer les sourcils en lisant ce nom. Mais si le nom de la Diva figure dans ce top, c’est bien parce ce qu’elle sait comment évoluer avec son époque et sa discographie est la pour corroborer ces dires. Elle n’a d’ailleurs aucun mal à collaborer avec les artistes de la jeune génération. Sa dernière collaboration en date est avec le jeune artiste béninois Tiboy Shalla, sorti il y a quelques semaines. Le fruit de cette collaboration est baptisé « FOULOUMI » et est disponible depuis le 15 janvier. Son concert qui s’est tenu le 03 mars 2019 au théâtre de verdure de l’institut français de Cotonou reste encore gravé dans les mémoires. Quoi qu’il en soit, nous lui souhaitons le meilleur et on espère la voir porté haut encore longtemps, les couleurs du pays.

4. Ramou
De son vrai nom Ramounatou Sambieni, Ramou est une artiste chanteuse d'origine béninoise. Née le 04 janvier 1987 à Bohicon dans le Centre-Bénin, elle est considérée comme une étoile de la world music. La jeune artiste se consacre après ses études à l’université, à l’animation radio afin de se perfectionner. En juillet 2010, elle se révèle au public à travers la sortie de son premier album intitulé « Iré Nikan »(C’est toi Seul). Ce dernier a d’ailleurs été sacré meilleur album de musique moderne d’inspiration traditionnelle au Bénin Golden Awards 2010. Pour les mélomanes, elle fait partie des artistes qui peuvent vraiment porter haut les couleurs du pays. Quelques années plus tard, elle sort son second album intitulé « Laamu » qui signifie espoir en Biali. Pour l’artiste, ce qui rend sa musique particulière, c’est le fait qu’elle fasse danser les gens, qu’elle se fasse plaisir et qu’elle apporte du réconfort avec sa musique. Sa musique qui est en faite un mélange de sonorités occidentales et africaines. Ces compositions sont souvent dans plusieurs dialectes locaux. En 2011, elle remporte le trophée Tamani d’Or du meilleur espoir féminin au Mali. Son troisième album, on l’espère pour bientôt.

3. Faty
Artiste chanteuse, Faty aura marqué l’année 2014, année où elle fit sa grande apparition au public avec son premier single intitulé « Totché ». De son vrai nom Fatima Kouchekeho, Faty, née le 02 juillet 1987 à San Pedro en Côte d’Ivoire, Elle est originaire d'Avrankou dans le département de l'Ouémé. Ayant une discographie qui est en constante évolution, elle fait partie des artistes dont les morceaux sont écoutés par tous sans distinction de sexe, de culture et d'âge. Il n'est donc pas étonnant de constater que ses chansons sont reprises un peu partout. Ambassadrice de la culture, elle arrive a faire le parallèle parfait entre les exigences de la musique et les situations de la vie courante. Cela se confirme par la sortie de son premier album intitulé « Toute une vie ». Cet album est un mélange de ses expériences personnelles et du quotidien de tous ceux qui l’entourent. On espère et c’est bien ce qu’on lui souhaite qu’elle ne s’arrêtera pas en si bon chemin.

2. Queen Fumi
« No hesitation », Queen Fumi, de son vrai nom Fumilayo Raïmi est une nouvelle étoile, l’une des révélations de la musique béninoise sur ces dernières années. Sans exagérer, elle reste à ce jour parmi ses consœurs de la même génération celle qui s’exporte le mieux. Elle s’est fait connaître par ses reprises de Kaaris à Despacito, en passant par Cardi B et Maître Gims, avant même ses sorties officielles. Aujourd’hui, aux côtés de Fanicko depuis sa signature à Blue Diamond, l’artiste ne fait plus de reprises. Elle se concentre maintenant sur ses propres créations. « Zéro » est son premier single, aujourd’hui elle dispose d’un éventail de plusieurs chansons: « Mes ways », « Laissez-moi », « Happy Birthday », « Original », « Madame » pour ne citer que ceux-là. Le challenge d’un projet solo ne ferait que du bien a sa popularité.

1. Sèssimè
De son vrai nom Bidossessi Christelle Guédou, est née le 20 février à Covè au Bénin. Auteure-compositrice, interprète et chanteuse, elle débute sa carrière musicale grâce à son succès à l’émission Coca-Cola Star Promo en 2007. C’est à l’âge de 13 ans qu’elle découvre son amour pour la musique. Elle réussi par contre à s’exporter hors des frontières qu’à partie de son second album intitulé « Wazakoua », sorti en 2011. L’année qui a suivie, elle est élue Meilleur Espoir Féminin du continent Africain aux Kora Awards 2012. Elle enchaîne également sur le plan national plusieurs distinctions : Bénin Golden Awards, Trophées SICA, Trophées Bénin Top 10, Trophées Hokan, etc. Son talent et sa rigueur, lui ont encore valu une distinction cette année lors de la soirée des récompenses socioculturelles, artistiques et sportives. Elle reçoit le prix du mérite à la 5ème édition de « The Heroes 228 », S’étant tenu 04 janvier dernier au Palais des Congrès de Lomé. « The Heroes 228 » est un évènement qui célèbre les meilleurs tubes de l’année. Récemment, elle a fait la une pour sa signature avec Sony Music qui prend déjà forme avec son nouveau single crédité d’une belle vidéo intitulé « Accro » disponible sur sa VEVO.

Folarin Célia

facebook