Rap béninois: vive la rentrée des clashs !

Rap béninois: vive la rentrée des clashs !

843 vues

Ce week-end a été productif en clash dans l'histoire du RAP béninois.



A une semaine de la rentrée des classes au Bénin, c'est le mouvement RAP qui a fait sa rentrée. Une des plus réussies car pendant plus de soixante-et-douze heures (72H), internet a vibré sous des clashs entre Borgia, Blaaz, Amir El Presidente, Roccah, Nasty Nesta et Bsyd.


Tout a commencé juste après la sortie de la version remix du single CDéjà Fait de Amir El Presidente. Borgia, un des artistes de la nouvelle génération a pris personnellement le couplet de Amir El Presidente, le rappeur du Cotonou City Crew qui disait "ces rappeurs vont sur Facebook juste pour crasher sur les aînés...". Borgia s'étant senti indexé, entre en studio, et pond un remix clash dans la même soirée. Il a profité de cette réponse à Amir El Presidente pour en mettre une à Blaaz.


TU PEUX ECOUTER LE REMIX DE CDEJA FAIT ICI


Si Amir El Presidente n'a pas tôt fait de lui répondre, Blaaz a quant à lui réagit sur Instagram en lui notifiant qu'il prendrait des dispositions judiciaires pour que Borgia réponde de ses allégations selon lesquelles Blaaz serait "le président des gaymans". Ouais, comme dans l'affaire qui l'a opposé à Jaures Bradley Adjinda, une fois de plus, Blaaz compte aller devant la justice.


Contre toutes attentes, Borgia va déposer ses cou*lles pour présenter des excuses publiques aux artistes qu'il a piqué dans sa chanson. Des excuses acceptées par Amir El Presidente.


Un peu plus tard, c'est Roccah qui va lancer sa rafale toujours à l'endroit de Amir El Presidente en particulier, et du Cotonou City Crew en général. Roccah affirme avoir toujours fumé tout le CCC sur tous les sons. Il va même ajouter, en s'adressant à Amir El Presidente: "u a fais 15 ans dans le domaine mem Mali tout près ne te connaît pas et u vien babiller dans mon inbox paske j'ai d'i la vérité aux fans? u me pal de carrière toi u a kel carrière? vous racontez partout ke vous m'avez renvoyer de CCC or cest le contraire."


Là encore, la réponse la plus immédiate ne vient pas de Amir mais de Nasty Nesta : "Humm Roccah... le flow... non le tchatcholi le plus rapide de l’Afrique de l’Ouest (affirmation faite aussi par bsyd), tu as oublié que tu disais que tu te depigmentais pour être comme Amir parce qu’être « clair » permettait de réussir dans la vie? Et today tu cherches le buzz en crachant sur lui parce que ta un nouveau morceau...Faut pas qu’on sorte les dossiers Man... Et Ramène la chaîne CCC stp! Paix sur toi!".


NASTY A SORTI UN SINGLE LE JOUR DE SON ANNIVERSAIRE, ECOUTE-LE ICI


C'est après cela que Amir El Presidente aussi va répliquer en sortant une discussion qu'il a eu avec Roccah. Laquelle discussion va totalement changer le cours du clash car Roccah va essuyer des critiques sur son teint "nouveau" qui serait le résultat d'une dépigmentation. Le CCC, des fans et d'autres curieux s'en sont mêlés.


Pour l'instant, comme le temps qu'il fait à Cotonou depuis vendredi, rien n'est certain sur la fin des clashs. Ça pourrait aller dans un sens comme dans l'autre très vite.

Ce contenu t'a plu ? Partage le sur avec tes fans via les réseaux sociaux

Khaled Sèdaminou

facebook