Pourquoi le clip de « Djah Satani » de LEK s’annonce comme une grosse tuerie ?

Pourquoi le clip de « Djah Satani » de LEK s’annonce comme une grosse tuerie ?

154 vues

Voici 3 bonnes raisons pour visualiser cette vidéo


Déjà plusieurs jours que les premières images de la vidéo de « Djah Satani » ont fuité sur la toile et créé une euphorie dans le rang des fans de l’artiste et des curieux. On peut retrouver sur ces images des scènes inédites. Notre rédaction vous donne ici trois bonnes raisons pour regarder cette vidéo.

- Le concept du morceau


Le titre « Djah Satani » de LEK recouvre une signification occulte à notre avis. Mais l’artiste pense le contraire ! Dans cette production, le jeune artiste ose défier le tout puissant Satan. Contrairement à ses pairs artistes qui prônent illuminati, la franc-maçonnerie, ou l’appartenance aux sociétés secrètes, LEK se dévoile au grand public avec un message assez fort et bien différent. Aujourd’hui, les artistes adeptes de ces pratiques sataniques ne se voilent plus le visage car ils se mettent à l’idée que la population est sous contrôle. Ils ne sont de toute façon que des instruments et bien souvent des victimes manipulées par Lucifer à travers le virus du succès. Quant à LEK, il repousse le diable dans son dernier retranchement. Très original comme concept !


- Le charisme de l’artiste


Il est jeune, talentueux avec un flow époustouflant. Lui c’est LEK. Depuis sa signature avec HLM, il est entré directement dans l’actualité du showbiz par la grande porte en bénéficiant de toute l’expérience de son label. A la sortie du morceau, on peut noter une grande manifestation de la part des internautes pour accompagner l’artiste. Il est indéniable que LEK possède une aura indéfinissable, liée surtout à sa prestance, sa capacité à adhérer ou fasciner un grand nombre de personnes. 


- Une vidéo pas comme les autres !


Les premières images qui ont fuité de même que le teaser officiel qui est venu quelques jours plus tard laissent à croire qu’il y a du lourd qui arrive. Cette vidéo a été réalisée par Dhelili Films, ce duo de réalisateurs Tonyr et Ali Baba qui depuis quelques moments, propose de très belles vidéos. On en a pour preuve la dernière vidéo « Yéléléna » de Ariel Sheney de la YoroGang ou le freestyle du premier épisode de la série web Autopsie de Chaarlity pour ne citer que ceux-là.


Nous sommes certains et convaincus que vous ne serez pas déçus après avoir cliqué PLAY sur la vidéo, qui sera d’ailleurs disponible ce 25 Mai sur Youtube ! 


Jaurès Bradley ADJINDA

facebook