Nouveau chapitre dans la rubrique Des Ratés  pour Tiboy Shalla

Nouveau chapitre dans la rubrique Des Ratés pour Tiboy Shalla

1014 vues

Fouloumi la nouvelle collaboration de l'artiste avec la Diva Zeynab.


L'auteur du célèbre morceau Trélélé nous revenait ce 15 janvier avec le titre "Fouloumi" et ce avec le concours de Zeynab. C'est là une collaboration entre deux générations d'artistes. La démarche n'est certes pas une première loin de là, mais reste une carte de choix pour l'un et l'autre pour séduire un nouveau public.

Sur le morceau les deux artistes offrent une version continue de "Trélélé" ; le titre qui a donné à TIBOY Shalla son statut de valeur à suivre. Ce dernier parle d'une femme qui joue un peu trop avec ses sentiments. N'en déplaise à l'artiste mais il aurait vraiment dû nous épargner son couplet et s'en tenir au refrain. Rien ne va plus depuis Trélélé et il faudrait le dire. Il a comme qui dirait arrêter de progresser, déjà que le niveau à l'époque n'était pas le must. Depuis ça, hormis quelques pénibles sursauts d'orgueil par moment, il régresse avec un panache qui pousse au questionnement. Qu'est ce qui a bien pu lui arriver? Comment il en est venu à passer de valeur à suivre à un pseudo artiste de fond de cale sans aucun génie qui force malgré l'évidence ?




On voudrait comprendre car ça dure depuis trop longtemps. Il ne propose strictement plus rien. Devrait-il se faire aider pour l'écriture de ses prochains morceaux, dont le fond à l'heure actuelle est aussi pertinent que son statut de valeur sûre. Tant d'interrogations qui demandent des réponses. C'est aussi sans compter sur la mauvaise foi carabinée de ce dernier qui voit en les reproches pertinents une forme d'acharnement d'une cabale visant à le nuire.

En parallèle la Diva a répondu présente en sauvant les meubles avec un couplet de toute beauté, où elle réagira pour lui montrer qu'il n'a pas de raison de s'inquiéter.

On espère vraiment que l'artiste va mettre son orgueil de côté pour réellement se remettre en question. Le staff de ce dernier devrait aussi prendre ses responsabilités. A moins qu'ils n'aient pas prévu à l'artiste une carrière sur le long terme. Le seul truc qui saute aux yeux comme une évidence à l'heure actuelle quand on fait référence à lui, c'est le sentiment d'une illusion qui promettait un saphir qui s'est estompé pour nous faire voir un vulgaire caillou qui bénéficiait du soleil pour créer une illusion d'optique.

Samuel Toho

top 10 urbenhits 02-2020
facebook