Musique béninoise : top 5 des groupes disparus de la scène

Musique béninoise : top 5 des groupes disparus de la scène

230 vues

Ils étaient la gloire du hip hop au Bénin pendant ses années de lumière. Présentant différents styles de rap ils ont marqué leur temps, marqué la musique et aujourd’hui : sont-ils regrettés ?



Ardiess Posse
Les cinq majeurs Archange, Grizzly, R-Man, Melcky et Magic ont laissé leur trace dans l’histoire du rap béninois avec des tubes reconnus au-delà des frontières nationales. De 1996 jusqu'en 2013 ils ont enregistré 4 albums : Yemalin, Rainstorm Dark Spirits, La Recharge et Evolution. Ardiess Posse a servi de gros tubes qui à jamais ont marqué leur carrière ensemble. On se souvient de Siyin, avec Zeynab, Amour En Or avec Singuila, Dance Dance ou encore Bombolo avec Espoir 2000 de la Côte d’Ivoire.


Du jour au lendemain ce groupe s’est disloqué laissant place à des sorties solos de R-Man devenu Foo Logozo ou encore du duo Double S composé de Magic et Grizzly.
Aujourd’hui chaque membre du groupe poursuit sa route, dans la musique et d’autres domaines.

H20 Assouka
Le groupe de rap révèle à travers ses chansons les réalités culturelles du Bénin. Ils dévoilent dans leurs clips les faits sociétaux et sont aimés du public béninois. Les langues nationales sont privilégiées dans leurs morceaux. A leur actif 3 albums : Lohyilo en 2007, Bi Ewé en 2003 et Origines en 2000. Les chansons populaires du groupe, Pihoun Pihoun ché, Gbagba, Aladji, Gbe Lo, Tcho Tcho !


H2O est le groupe béninois qui a le plus collaboré avec le programme béninois Amour & Vie donnant droit à des contenus à l’endroit des jeunes adolescents ce qui les a véritablement rapprochés du public.
Contrairement au précédent groupe, celui-ci est muet. A part quelques apparitions de Eric dans des films et comédies.

Taka Crew Record
Taka Crew Records, label indépendant béninois était le regroupement de plusieurs talents du rap : Cinkiem Element( SAM aka Samuel Dokponou, Nasty Nesta aka Daniel Malangue, E-ray aka Régis Ezin), DCH et de BMG Yari. En 2005 le groupe sortait son 1er Album intitulé Dans Ta zone.


Après des années de collaborations, le groupe a cessé d’exister. Nasty Nesta désormais en solo mais aussi dans le label Cotonou City Crew qui a dernièrement collaboré avec SAM devenu SessiE-Ray qui désormais entrepreneur n’a cependant pas laissé le micro. En témoigne sa dernière sortie Encore et BMG Yari qui lui aussi malgré la distance et l’absence a pondu le très apprécié album Nati Boy.

Vivement que les membres à défaut de se mettre en groupe, nous offre une collaboration digne du TCR.

Esprit Neg
Né en 2002 le trio emblématique du rap béninois ; Highness, Nova et Elayon mélangeaient les styles reggae, dance hall et la pop dans leurs productions. Quelques tubes d’Esprit Neg qui en disent long sur l’univers musical de ces rappeurs. Nous avons Comme Un Flash, Changez Le Disque, Vive Les Mariés, Donnez de l’amour… Des titres à retrouver pour la plupart sur Mozaik leur album sorti en 2007.

Dalhai-K
Le groupe est très vite passé aux oubliettes malgré les succès enregistrés sur le continent. Le groupe présidé par Jay Killah n’a pas connu une longue vie sur scène. Pourtant ils étaient bien partis avec quelques concerts au Sénégal. Les singles les plus connus de cette formation était Ma Génération Tchitchi Man Blo avec Duce. Ils ont signé de nombreuses collaborations notamment avec Mav Dany.
Mais après la sortie de leur dernier album, plus rien. On n’entendra plus parler d’eux jusqu’ à ce jour.


Samuel Y. Toho

top 10 urbenhits 07-2019
facebook