Madano: sa musique, son style, ses passions et projets futurs

Madano: sa musique, son style, ses passions et projets futurs

277 vues

A la suite de la sortie de son single Wedou Wedou, nous avions été à la rencontre de l'artiste béninois Madano.



C'est qui Madano?

Madano c'est Adje Cédric Aymar à l'état civil. Etudiant en Management des Ressources Humaines, passionné de l'art en général mais surtout de la musique. Je suis originaire des collines car mon père est de Savè et ma mère de Savalou.


Très bien...Parles nous de tes débuts dans la musique


J'ai commencé avec les interprétations. De Petit Miguelito au groupe Sexion d'Assaut en passant par Blaaz et Ardiees, je reprenais les chansons avec joie. Après je me suis mis à écrire des textes et après mon Bac je rencontre Kary Lodjou à qui mon talent a plu et pendant 3 mois il a été mon coach.


En 2014 j'enregistre un premier Single qui en un rien de temps m'a ouvert beaucoup de portes. D'abord une signature dans le label, puis ma côe de popularité à grimpé. En ce moment j'étais déjà au Maroc.

J'ai eu à faire beaucoup de scènes avec notamment Flobi, Serge Beynaud, Sidiki Diabaté, DJ Mix Flow et bien d'autres. Ces expériences m'ont permis de comprendre que c'est ce que je voulais faire car c'est un plaisir pour moi de chanter.



T'as sorti un nouveau single, tu nous le présente ?


Mon dernier single c'est JAMAFRICIAN(Wedou wedou) qui me présente en tant que jeune Africain (béninois) mais qui se voit dans un mouvement bcp plus dance hall beaucoup plus jamaïcain. Je suis avec mes gars, ma petite amie et j'ai l'impression que la vie est belle tant qu'on est bien accompagné.


Dans le single je fais honneur à la femme qui est source de richesse, source de persévérance et surtout de réussite. J'invite la femme à m'accompagner à me suivre dans ma jamaïcain Vibe parce qu'elle est une WEDOU WEDOU(expression utilisée pour quelqu'un qui bouge sur tout et moi aussi) du coup JAMAFRICAN veut dire le jamaïcain né en Afrique mais qui sait que là où il sent le mieux c'est à travers cette musique Raga dancehall accompagnée d'un soupçon d'acoustique africain.



Qu'est ce qui a motivé un tel son et quelle est ta première source d'inspiration ?


Ce qui m'a motivé pour être franc c'est la recherche de la créativité. Un nouveau truc auquel le Bénin n'est pas habitué. Et surtout ce titre dancehall king que j'aimerais avoir. Mais au delà de tout ya l'existence de Dieu qui me motive, la beauté de la femme et de la nature puis également cette croyance en la musique que je fais.

Pour finir ma mère; ma mère que j'estime être la plus belle femme au monde. En gros (Famille Passion Plaisir )pour définir ma musique.

Des projets à venir !?

Des projets ! Il y en a assez. Je vais taire certains mais déjà l'idée de collaborer avec des grands noms du Benin germe en moi. On pense à d'autres trucs comme créer un monde, une nouvelle image au Bénin à travers le dancehall. On va y arriver le public est là. Mon label MOMMM AFRICA et moi sommes dans l'optique de les rendre fière.

C'était le shigo shage...Ton boy Madano, le jamafricain.


Ce contenu t'a plu ? Partage le sur les réseaux sociaux


Interview réalisée par Khaled Sèdaminou

facebook