Le tout puissant Poly Rythmo… Une leçon pour les groupes de musiques urbains ?

Le tout puissant Poly Rythmo… Une leçon pour les groupes de musiques urbains ?

112 vues

Faire une carrière musicale solo n'est pas chose aisée des fois alors l'on préfère former un groupe musical.


Se mettre à deux ou à trois ou encore plus pour former un groupe musical est une bonne initiative qui relève les forces de chacun des membres pour une carrière d'ensemble à longue durée. Sur concertation et entente entre amis passionnés de la chose ou entre artistes musiciens, des groupes musicaux sont créés pour donner plus de vivacité à la musique, prospérer sa carrière et se faire un nom.
Dans le game musical béninois de l'ancienne (POLY RYTHMO, BLACK SANTIAGO, ARDIESS, FRÈRES DE SANG, H2O ASSOUKA, etc) à la nouvelle(DIAMANT NOIR, VISION, ESPRIT NEG, CCC, FAMILY ZIK, etc ) génération on dénombre plusieurs groupes que ça soit moderne ou urbain. Ces quelques groupes précités ont fait et font des délices musicaux très bien appréciés par le public.
Former un groupe c'est bien mais faire durer le groupe à vie est encore meilleur. Après quelques succès pour des raisons fondées et non fondées, sur cinq (5), il y a quatre (4) groupes qui se cassent, se dissolvent et qui finissent par disparaître complètement; à peine font-ils une décennie ensemble. 

Pour la plupart les raisons de la séparation même si ils ne le disent pas ouvertement sont l'égoïsme, l'incompréhension, la jalousie, l'orgueil puisque c'est le fort de l'être humain. Comment des personnes qui se sont entendues au départ pour collaborer ensemble, au fil du temps pensent qu'elles ne peuvent plus évoluer côte à côte?

Malgré la carrière solo, l'âge avancé de certains et le décès d'autres, le groupe Poly Rythmo est actif jusqu'à présent et c'est le même cas pour Black Santiago. Ils ont été jeunes aussi avec des vices mais ils ont su les contrôler et se sont laissé guider par la vertu. Ils se sont engagés et sont restés fidèles. De très bons exemples indiscutables en terme de groupe.


H2O ASSOUKA a fait ses prouesses également mais, mais apparemment il est devenu le morceau de sucre jeter dans la mer au niveau de Sème.
Diamant Noir deux jeunes hommes qui ont fait du chemin ensemble mais le virus de la séparation ne les a pas manqué.
Il y a trop de bons exemples comme de mauvais.
Sachant qu'il voudrait avoir une carrière solo alors pourquoi se mettre en groupe ? C'est certainement pour s'y préparer et avoir des fans individuels; cela n'empêche en aucun cas le groupe de continuer son chemin car tout est une affaire d'organisation.

La séparation ou la disparition de certains groupes offensent leurs fans mais ils n'en tiennent pas compte.
Que les artistes retiennent ceci le travail collectif émet beaucoup d'ondes qu'un travail individuel donc sachez raison garder


Nora TOZO


top 10 urbenhits 10-2019
facebook