Le mannequinat au service de la culture africaine

Le mannequinat au service de la culture africaine

115 vues

L’élégance, la mode sont conjuguées au présent par des créateurs, des stylistes et mannequins.


Un processus clé dans la vulgarisation de la culture africaine. En effet le mannequinat africain a de beaux jours devant lui. On le voit déjà sur Fashion TV, les grandes « expos » de la mode africaine et occidentale. La pratique a lieu sur les podiums, pendant la présentation de marque de vêtements, de nouveaux modèles ; lors des castings, les publicités. Stylistes couturiers créateurs de marque, producteurs, prêt-à-porter, sont devenus de grands recruteurs. En dehors des grosses marques mises en valeur et représentées par les mannequins, la culture de pagne s’exporte mieux désormais.

La culture de pagne imposée

Le pagne est aujourd’hui présent sur tous les continents. Que ce soit en Europe en Amérique ou en Asie. Destiné à toutes sortes de modèles, le corps africain lui rend toute son esthétique et sa valeur. C’est le rôle joué par les mannequins africains. Les femmes mannequins sont la preuve vivante de la beauté à l'état pur, avec leurs formes assez attirantes et leurs couleurs ébène qui les rendent uniques.


Les défilés de mode sont des occasions aux modélistes de tester leurs nouvelles créations sur les mannequins. Des présentations de modèles adaptés aux besoins vestimentaires des couches de la société. Le mannequinat africain est devenu la rencontre des traditions africaines avec le modernisme occidental. Les perles artisanales, les colliers des tissus : tant de représentations africaines qui rehaussent la beauté féminine.


La beauté noire, ambassadrice de grosses marques

Des mannequins, comme de grandes stars de la musique et du foot sont sollicitées pour représenter les grosses marques de parfum, les produits cosmétiques, les grandes entreprises de la mode.

On peut citer entre autres Herieth Paul, Akuol Garang et Awa Sanoko.Très tôt, Herieth Paul, jeune tanzanienne de 22 grâce à son talent a signé de gros contrats. Elle défile et pose pour de grandes marques telles que Calvin Klein, Vogue… Elle est aussi une célébrité dans l’univers des produits cosmétiques.

La soudanaise Akuol Garang de Mabior de 21 ans elle fait partie des représentantes de l’agence Élite Afrique du Sud.

Quant à Awa Sanoko, elle est la première mannequin africaine à remporter le trophée de Miss Model of The World en 2014. Depuis 2015 elle est devenue l’ambassadrice de Glam , la prestigieuse marque de produits de beauté.

Sam Toho

facebook