Harcelement en milieu artistique… ce poison qui tue le talent des femmes artistes

Harcelement en milieu artistique… ce poison qui tue le talent des femmes artistes

124 vues

Il existe une pratique artistique contre laquelle il faut se lever : « le harcèlement en milieu artistique ». Eh ! ben oui, le phénomène existe bel et bien même si on n’en parle pas.


Aux yeux d’une certaine presse, la femme qui chante dans un paysage artistique africain majoritairement male, à peu de fréquentations. Réussir, selon ces mauvaises langues, devrait être le friuit de relations peu artistiques qu’elle entretiendrait avec des hommes du milieu. Mais ce que nous perdons de vue, du fait de ses préjugés, c’est le harcèlement dont sont victimes les femmes artistes.
Par peur d’être mal vue, de voir leur carrière basculée, les victimes n’en parlent juste pas. Qu’ils nous disent alors, ses producteurs ou manager qui s’adonnent à de tes pratiques, dans quelles lignes des contrats qu’ils font signer aux artistes il est écrit qu’ils doivent exiger de la part de leur artiste des relations charnelles afin de booster la carrière de celle-ci !!

Au début ils leurs promettent une belle carrière. Mais au fil du temps, ces managers ou producteurs sortent du cadre professionnel pour exiger des faveurs très peu orthodoxes des artistes femmes. Pendant ce temps celles ayant une ambition démesurée cèdent aux avances et après quelques heures de gloire elles se font remplacer comme un torchon par une autre. Le manager ou producteur qui se respecte et fait réellement son boulot ne peut qu’avoir une relation professionnelle avec son artiste et rien de plus. Sous d’autres cieux, certains artistes insèrent dans le contrat une clause qui empêche ce qu’on peut désigner comme droit de cuissage sur son artiste.

Tout est question de principe et il ne sert à rien de sacrifier sa dignité pour quelques heures de gloire après lesquelles on entendra plus parler de vous et beaucoup moins de vos œuvres. Il est donc important que la femme artiste mette des barrières afin que sa collaboration avec le producteur/manageur repose exclusivement sur des bases professionnelles.

Le harcèlement a trop fait de tuer nos talentueuses artistes.
Pensons-y

Leslie Catchon

top 10 urbenhits 07-2019
facebook