Etre un President, Amir El Presidenté l’a deja fait dans son dernier clip

Etre un President, Amir El Presidenté l’a deja fait dans son dernier clip

819 vues

« A nous de ressusciter le Rap béninois ensemble ».


Tel est le message que Amir El Présidenté a mis à la suite de l’annonce, sur sa page Facebook officielle, de la sortie du clip de son morceau « c’est déjà fait » avec en feat DAC et l’intraitable de l’information en fon, Dah Houawé.
             

Cette vidéo qui est signée Medusart et qui répand un parfum très estival est aussi et surtout saupoudré de scénarii pour la plupart glauques, qui affirment principalement que Amir est bel et bien président, pas seulement du CCC, mais de tout le rap béninois.
             

Le clip s’ouvre sur des auditeurs de radio dont l’attention est retenue par le message de Dah Houawé qui dans le style qui est le sien, confirme la suprématie de Amir El Présidenté et l’efficacité de son nouveau son. S’en suivront des images qui tracent l’aspect très glauque mais non moins esthétique du clip. La toute première montre Amir s’évanouir après avoir enfilé un masque digne des films d’horreur les plus compétitifs. Ensuite on le voit avec un plan dans lequel, la pelle, le tas de sable, l’obscurité même son habillement laissent difficilement penser à autre chose qu’un enterrement. Six pieds sous terre, on devine aisément la présence du rap béninois avec l’aide du « R.I.P R.A.P BENINOIS » inscrit à coté de la tombe. A l’avenant, l’autre séquence de la vidéo qui s’impose est celle dans laquelle les tenues de Amir et de ses compagnons renvoient sans détour au monde occulte. 


Lui en rouge et sur le trône, les autres en noir, plusieurs bougies allumées et une grosse couche de fumée qui les entoure. Le message n’est pas délivré de façon subliminale car Amir n’a pas manqué de s’afficher tout seul sur les trois marches du podium et d’exhiber avec fierté ses trophées.
             

Souvent décriés pour leur manque criard de créativité et de leurs qualités stagnantes quasiment devenues la norme, les clips béninois présentent quelques exceptions improbables ou quelques cas complètement singuliers comme cette vidéo hors-normes de Amir El Présidenté qui distille à tout va le plaisir de matter un clip de rap béninois.
             

Amir est un leader à en croire les propos de Nasty Nesta sur Acoustik Radio dans l’émission Génération Hip Hop du vendredi 27 juillet 2018. Et apparemment il n’est vraiment pas leader pour rien comme l’allègue Dah Houawé au début du son. Il a, à travers cette vidéo, effeuiller les éventuels pensées dubitatives qui pourraient subsister par rapport à sa longueur d’avance avec en fond lyrical un plaidoyer contre la médiocrité.
             

Justement, Urbenhits reviendra très prochainement sur le coté lyrical de « C’est Déjà Fait ».



Vous aviez aimé ce contenu ? Partagez-le avec vos ami(e)s

Ousmane Akpari

facebook