DALAH'SH 2020 : Sur les traces du Hip Hop Kankpé

DALAH'SH 2020 : Sur les traces du Hip Hop Kankpé

353 vues

Le grand concert du Festival Dahomey Land Hip Hop Show a eu lieu le samedi 22 février. Sur scène le Bénin, le Togo et le Burkina Faso étaient culturellement représentés.


La prestation des jeunes artistes sur la scène de montre combien les réalités africaines peuvent influencer le hip hop et être un véritable atout. Partant de leur musique ou des notes musicales la plupart des jeunes font transparaître des rythmes et sonorités africaines.

Prenant conscience de la place de leur identité dans l'authenticité de leur œuvres, on peut constater que les beat de la majeur partie des talents révélées au Festival, sont un mélange des instruments de musique traditionnels, les gongs, tam-tams si on ne peut citer que ceux-là. Dans la catégorie Street Wear qui met en avant les talents de la mode, on voit émerger un esprit de créativité. Des jeunes qui s'inspirent de la culture du pagne pour créer des modèles assez intéressants.

Nourrissant l'ambition de devenir le plus grand festival de la région, à l'image de Hip Hop Kankpé, les initiateurs de cet événement ne comptent pas se limiter à la promotion des jeunes talents. Des projets pour redonner de la force au mouvement rap du Bénin sont l'une des priorités de l'équipe derrière ce grand projet.

Street Hungry est l'un de ces projets présenté au public à travers un documentaire projeté lors du concert. L'objectif est de réveiller, de rassembler les artistes rappeurs d'une certaines générations autour d'un projet commun.

Les regards sont désormais tournés vers l'édition 6 du DALAH'SH.

Samuel Toho

facebook