Benin Stars Tour
[CHRONIQUE] PARADOXE VITAL: QUAND TAOFIC TREMPE SA PLUME DANS L'ENCRE GILOU

[CHRONIQUE] PARADOXE VITAL: QUAND TAOFIC TREMPE SA PLUME DANS L'ENCRE GILOU

57 vues

Le Noir et le Blanc: Ce sempiternel contraste qui rappelle à l'humain l'indissociable union du bien et du mal traduit le paradoxe de la vie.


Entre le bien que je veux faire et l'acte mauvais que je me surprends de poser se dissimule la source de moult interrogations. Englué dans cette pénombre de mélancolie, ce lion au front pourtant ensoleillé et à la crinière humaine rappelle à notre gent ce devoir de conscience et de foi qui doit la faire passer inéluctablement des profondeurs abyssales de la sauvagerie et du mal à la splendeur de l'homme créé "imago Dei".

Dans le regard sombre de cet être hybride comme dans les yeux de tout homme, luit le soleil, promesse des jours meilleurs ; car c’est dans le noir de l’aujourd’hui que resplendit la lumière de demain. L'appel pour le bien est donc pressant et plus impérieux que jamais.


Face aux larmes de sang expressions de l'impuissance humaine, la nature symbolisée par de cette rose, susurre aux grandes oreilles de l'homme de se frayer le chemin de la remise en cause permanente. Elle rappelle que l’écoute de la nature pourrait être notre boussole dans le labyrinthe de la vie. Ce labyrinthe trace sa voie ensanglantée dans la gueule de « l’homme-animal », pour témoigner des difficultés et vicissitudes quotidiennes qui jalonnent le parcours de tout Héros.


Au terme, y-a-t-il du bien ? y-a-t-il du mal ? Tous deux ne convergent-ils vers un même but et se laissent interpréter selon l’optique?

Le Bien et le Mal...dualité existentielle disait mon papa.
Le Bien et le Mal...paradoxe vital répliquera Gilou!

Taofic AYOWALE

Benin Stars Tour
facebook