Blaaz avait bien le choix !

Blaaz avait bien le choix !

2149 vues

Il paraît que le rap ça paie pas mais Mister Blaaz à résisté depuis plus de 10 ans.


Il aurait pu se rendre au Pays Bas, pour être un VIP comme on le lui avait conseillé 10 ans plutôt. Au moins làbas il se serait fait des millions OKLM, tapé de bonnes gonzesses et même alimenté un réseau d'artistes sur qui le Bénin peut compter.

Mais quand on sait d'où on vient et où on va, comme Blaaz, on doit se battre. Et c'est ce qu'il a fait car il n'avait "personne sur qui compter". Tout ceci ajouté à la peur de finir comme Papa millions, on prend très vite les taureaux par les cordes.


Alors pour son père, pour rendre fière la mama et hisser le drapeau béninois haut sommet du rap, Blaaz a appris de nouveaux trucs, et le voici 10 ans après toujours NUMERO UNO.


Pendant que le monde espérait sa réponse à la dernière attaque de Adinon Le Nerveaux, Blaaz balance un RAP dur, corsé et peut être même le plus raffiné de ses textes. Avec des références à son parcours d'artiste, les obstacles rencontrés dans la vie. Il donne une véritable leçon de moral sur une composition de BPM.



Gardons ces mots pour la route "J'ai pas le choix, je dois le faire pour mon père...J'ai pas le choix, je dois rendre la daronne fière".



REGARDEZ PAS LE CHOIX



Khaled Sèdaminou

top 10 urbenhits 08-2019
facebook