Baddest Entertainment, la nouvelle étoile qui brille désormais dans l’univers musical béninois

Baddest Entertainment, la nouvelle étoile qui brille désormais dans l’univers musical béninois

286 vues

BADDEST ENTERTAINEMENT c’est le nom que porte le tout nouveau label qui sera présenté à la presse et aux acteurs du showbiz béninois ce samedi 24 Mars à l'hôtel Méditerranée à partie de 17h.



L’initiative est l’œuvre de la béninoise Durier Yédia née AZON, CEO / BADDEST LABEL qui avec son équipe se positionne pour apporter leur pierre à l’animation de la culture béninoise. Cette jeune promotrice bien connue du showbiz Nigérian et Français, longtemps resté dans l’ombre au Bénin, a donc décidé de partager avec la jeunesse de son pays toute l’expérience acquise au cours de ces années. Afin de réussir sa mission, l’objectif premier sera de s’approprier les valeurs culturelles béninoises, notamment les rythmes urbains ; l’Afro-pop, l’Afro-beat, le Rap et la musique moderne d’inspiration traditionnelle. Il faut dire que le label a déjà repéré et prit sous son aile une perle répondant au nom de « ADJIMAL » qui a été remarqué par la star Nigériane « Davido » ami personnel de la promotrice.


BADDEST ENTERTAINEMENT un nom avec lequel il va falloir compter dans les prochaines années. Ce nouveau né des labels de management et d’évènementiel entend mettre de nouveaux talents de la musique au-devant de la scène. Forte de son expérience et de son carnet d’adresse bien fourni, Durier Yédia se fixe pour ambition principale la mise en valeur de la musique urbaine à la base et procéder à son expansion et à son rayonnement à travers le monde. Pour y arriver elle dit s’être entourée d’une équipe jeune et dynamique et de consultants s’appuyant sur des ressources et initiatives locales afin de faire de ce projet, une vitrine culturelle et artistique, pour le bonheur des talents en quête d’une structure pouvant leur permettre de réaliser leurs rêves qui est de pouvoir chanter tout simplement.

La Rédaction

facebook