3e édition du Open Show au Classic Bar de Cotonou, Pasdeblaze remporte le premier match des battles du groupe A

3e édition du Open Show au Classic Bar de Cotonou, Pasdeblaze remporte le premier match des battles du groupe A

223 vues

Retour sur le dernier numéro de Open Show.


Après l'étape des présélections qui a formé deux groupes composés de 8 participants pour les battles de cette saison de l'Open show, place à la compétition qui a effectivement débuté ce 13 juillet au Classic bar.

Il faut rappeler que cette série de compétitions de rap initiée est l'une des innovations intégrées par l'organisateur Kevin Prince Houndalo, jeune promoteur culturel, et son équipe de Underground Bouge.

« Nous sommes une structure de promotion artistique dénommée Underground Bouge qui accompagne les artistes dans ce qu'ils font. Nous nous sommes dit pourquoi ne pas aller plus loin et offrir des scènes aux artistes, la nouvelle génération d'artistes . C'est ce qui a motivé l'organisation de l'Open show qui est un événement purement urbain.» à expliqué Kévin Houndalo. Il ajoute que c'est également une occasion pour les passionnés de la musique urbaine de bénéficier des scènes gratuites.

Pour le compte des battles comme l'indique le programme il y aura deux matchs dans le groupe A et deux dans le groupe B, avant les phases finales. «Un trophée en forme de Trône sera décerné au champion ainsi que des clips vidéos gratuits. Aux deux finalistes, il est prévu des singles gratuits, la promo gratuite sur les chaînes de radio, des séances photos gratuites et une promotion digitale gratuite», a fait savoir Kevin Houndalo.


En ce qui concerne le premier round des Battles du groupe A ce samedi, c'est Pasdeblaze et Kid, deux jeunes rappeurs qui se sont affrontés. Une première confrontation sur le thème "De l'amour à la haine" remportée par Pasdeblaze , et une seconde qui est le face à face, a également imposé Pasdeblaze comme plus respectueux des consignes laissées par le président du jury.

En effet les deux compétiteurs ont été notés sur la base de l'entrée sur scène, du texte, du flow, des mouvements sur scènes, et de la réaction du public.

Ces confrontations ont été couplées par des prestations d'artistes tels que Dica, Fifa la lune, M Akatoun et pleins d'autres jeunes artistes qui n'ont pour la plupart pas encore l'occasion de monter sur des scènes.

L'instant freestyle de ce show a été l'un des moments forts pour le public. L'événement de cette année qui a lieu tous par quinzaine au Classic Bar livrera le visage des deux finalistes le 02 novembre 2019.


Samuel Toho

top 10 urbenhits 08-2019
facebook